De Boeck, 2010
Accueil Sommaire Nouveautés Conseils Colloque 2016 Séminaires

 

 

Présentation de l'éditeur:

Le phénomène sectaire est habituellement décrit comme l’emprise d’un gourou sur un adepte. Mais l’expérience de terrain démontre que cette approche est insuffisante. On ne peut étudier les phénomènes d’emprise sans tenir compte du contexte global dans lequel évolue la victime et des relations qu’elle entretient avec son entourage.

Outre le fonctionnement du gourou, de l’adepte et de leur relation, il faut se pencher sur la façon dont certains proches non adeptes, que Jean-Claude Maes désigne sous le nom de co-adeptes, participent sans l'avoir voulu à la mécanique mise en place par le gourou.

L'enjeu d'une telle lecture est double: pour les ex-adeptes, il s'agit de réparer les liens qu'ils ont malmenés pendant leur passage au sein d'une secte ; pour les co-adeptes, il s'agit de trouver des moyens d'agir sur le système d'emprise en changeant leur propre fonctionnement, sachant qu'il ne doivent rien attendre ni de l'adepte, ni du gourou.

Aujourd’hui, l'étude du phénomène sectaire entraîne le chercheur plus loin encore, le poussant à s'interroger sur le fonctionnement de la société dans laquelle il vit. Le sectarisme n’est plus seulement une question d’individu ou de groupe mais il est devenu un véritable phénomène de société, au même titre que la toxicomanie.

Cet ouvrage propose une vision innovante de la dépendance et de la co-dépendance d'une part, du syndrome de Stockholm d'autre part. Au total, il s'agit d'une théorie originale, bien étayée, et qui ouvre de nouvelles perspectives.

JEAN-CLAUDE MAES est psychologue et thérapeute familial systémique. Depuis 1996, il assure des consultations psychologiques au Centre de Consultations de Planning Familial Marconi. Assez rapidement, il a été amené, dans ce cadre, à créer SOS-Sectes, service d'aide aux victimes de comportements sectaires dont il assure actuellement la présidence. Il est l'auteur de nombreux articles sur les sectes et leur emprise.

Préface

ALBERTO EIGUER est psychiatre et psychanalyste, président de la Société Française de Thérapie Familiale Psychanalytique et directeur de la revue "Le divan familial". Il a écrit de nombreux ouvrages, entre autres sur la perversion et le narcissisme: "Le pervers narcissique et son complice", 3e édition, Dunod, 2003, et "Petit traité des perversions morales, Bayard, 1997.

Postface

ANNE FOURNIER est agrégée d'histoire, diplômée de l'Institut d'études politiques et ancienne conseillère à la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) en France, chargée des questions éducatives. Elle est auteur, entre autres, de "La dérive sectaire", PUF, 1999 et de "Sectes, démocratie et mondialisation", PUF, 2002.

Table des matières

Introduction

Chapitre 1. Victimes d’emprise: analyse de la demande

1. Quatre types de demandes

2. Anita, une secte comme remède à l’emprise

3. Axiome 1. Par définition, une victime n’a pas choisi son sort

Chapitre 2. La figure du même: les rituels

1. Quelques définitions

2. La prédictibilité comportementale

3. La logique d’inclusion: tous les mêmes

4. Les techniques d’hypnose

5. La récursivité: une temporalité en boucle

6. Axiome 2. Le rationalisme ne préserve pas de l’emprise

Chapitre 3. Le profil de l’adepte de secte

1. Profil individuel à partir de tests de personnalité

2. Analyses de contenu

3. Profil familial de l’adepte

4. La perméabilité à la suggestion

5. Vincent, d’une secte à l’autre

6. Axiome 3. Tomber sous emprise peut arriver à tout le monde

Chapitre 4. Le profil du gourou de secte

1. Inventaire du matériel clinique

2. Le concept de perversion narcissique

3. Le clivage dans la vie d’un gourou

4. Première synthèse

5. Axiome 4. Exercer une emprise ne requiert aucune intelligence

Chapitre 5. Première étape de l’emprise: la séduction

1. L’adoption d’un idéal

2. Le masque de l’amour

3. Le vice de consentement

4. L’inversion des valeurs

5. Axiome 5. L’adepte a choisi de se soumettre à son gourou

Chapitre 6. Deuxième étape de l’emprise: la déstabilisation

1. La métaphore de l’Agneau pascal

2. L’intrusion

3. La culpabilisation

4. Le Bouc émissaire

5. Axiome 6. L’exclusion est plus fréquente que le harcèlement

Chapitre 7. L’hystérisation sectaire

1. Typologie perceptive

2. Une théorie de la conversion hystérique (Breuer)

3. Une théorie du traumatisme (Ferenczi)

4. Mathilde, une emprise domestique

5. Axiome 7. Le traumatisme ouvre une brèche à l’emprise

Chapitre 8. Troisième étape de l’emprise: la reconstruction

1. Le soi-secte

2. Une perte d’identité

3. L’identification au gourou et a l’idéal

4. Axiome 8. Tout le monde peut développer un clivage

Chapitre 9. Emprise et clivage

1. Pistes de réflexion sur le clivage

2. Une théorie du clivage (Bayle)

3. Clivage et groupe – le point de vue psychanalytique

4. Clivage et groupe – le point de vue systémique

5. Axiome 9. Tout le monde peut développer un faux-self

Chapitre 10. La figure du double: le faux-semblant

1. Le simulacre: splendeurs et misères du narcissisme

2. La doublure: le mécanisme de projection

3. La duplicité: les comportements de dissimulation

4. L’imposture: points de vue sur le concept de faux-self

5. Axiome 10. Le "faux-self" est moins faux que partiel

Chapitre 11. Emprise et dépendance

1. Pistes de réflexion sur la dépendance

2. Dépendance et vide

3. La dimension affective de la dépendance à un produit

4. Évelyne, de passion amoureuse en boulimie

5. Axiome 11. L’alternance d’extase et d’effroi crée la dépendance

Chapitre 12. L’institutionnalisation de l’emprise

1. Première définition du mot "secte"

2. Les étapes de fondation d’une secte

3. Milène, en commerce avec un gourou

4. Axiome 12. Le phénomène sectaire n’est pas religieux

Chapitre 13. Famille et sectes

1. Définition du mot "famille"

2. Deuxième tentative de définition du mot "secte"

3. Le problème des enfants

4. Observations sur la jurisprudence belge

5. Axiome 13. Les sectes ne sont pas des groupes d’appartenance

Chapitre 14. Le concept de coadepte

1. Le vécu des proches

2. Le coadepte comme co-victime

3. La dimension consumériste

4. Les différentes sortes de co-adeptes

5. Axiome 14. Les sectes sont un symptôme d’érosion du lien social

Chapitre 15. La figure du semblable: l’éthique

1. Sectes et société de droit

2. Sectes et société de consommation

3. Sectes et mondialisation

4. Sectes et transcendance

5. Sectes et loi

6. Sectes et éthique

7. Axiome 15. Le cadre thérapeutique prévient les effets gourou

Chapitre 16. Thérapie de l’emprise

1. L’étayage – déculpabiliser pour re-subjectiver

2. Le remaillage – revitaliser les liens

3. Le contre-paradoxe – reconflictualiser les relations

4. Le clivage thérapeutique – instiller de la complexité

5. La dénonciation – dépasser le faux-semblant

6. Les changements de temporalité – début de conclusion

7. Axiome final. Le problème n’est pas l’emprise mais sa perversion

Postface

Organisé avec le soutien du membre  

du Collège de la Commission communautaire française

chargé de la Santé

Copyright © 2002 SOS Sectes